Focus

07 11 2019

Thelis : nouveaux locaux et nouvelle ouverture


La semaine dernière, Thelis, société namuroise alliant des métiers d’ingénierie et de développement de solutions informatiques, inaugurait ses nouveaux locaux, dans le parc industriel de Naninne.

A quelques kilomètres de son siège historique, installé dans une ferme devenue trop petite et trop peu pratique pour ses activités.

Thelis emploie actuellement quelque 24 personnes, à quasi égalité entre ses deux activités que sont, d’une part, le développement de logiciels, que ce soit sur-mesure ou en mode progicialisés (gamme Kiwix); de l’autre, le bureau d’études pour le développement de projets d’ingénierie électronique et informatique (conception de cartes électroniques, de systèmes embarqués, développements de logiciels, d’interfaces, solutions de collecte d’informations et de connectivité, intégration système…) et l’accompagnement des clients porteurs de projet. 

Ces deux départements génèrent actuellement un volume de chiffre d’affaires sensiblement équivalent. 

Hormis le changement de décor et le regain de confort et d’espace pour les collaborateurs, la nouvelle localisation est l’occasion de donner une nouvelle dimension du département Labo & Innovation. 

Ce département R&D/innovation veut fonctionner selon un principe d’ouverture vers le monde extérieur. Le “Lab” sera en effet désormais accessible aux “makers” et porteurs de projet désireux de profiter des équipements de Thelis (imprimantes 3D, équipements de mesure et de diagnostic, équipements de capture d’images pour d’éventuels projets de reconnaissance d’images…). Cela leur permettra de tester, voire de prototyper, leurs idées et de bénéficier des conseils des ingénieurs de la société, en ce compris ceux d’un qualiticien.

“Les bureaux d’étude impliquent souvent des coûts que des porteurs de projet modestes ne peuvent assumer. Notre espace Lab peut ainsi leur servir de pied à l’étrier afin qu’ils puissent, ensuite, passer à l’état du bureau d’études”, déclare Frédéric Peeters, directeur général de Thelis. “Nous voulons mettre en application le principe de mise en commun des expertises et des compétences, comme nous l’avons fait pour le lancement du Réseau IA wallon dont nous avons été l’un des initiateurs. Le principe de réseau permet de mettre à disposition les compétences adéquates dont les porteurs de projet ont besoin afin de donner, dès le départ, une bonne orientation à leur projet et éviter des erreurs qui retardent souvent les projets, voire les empêchent d’aboutir…”

Le Lab sera également ouvert aux plus jeunes, pour des activités extra-scolaires pour la découverte de concepts et technologies numériques et électroniques. 

De même, une pièce dédiée à la relaxation et à l’idéation pourra être fréquentée aussi bien par les employés, les clients que les makers. “Afin de susciter échanges et maturation d’idées, selon le principe d’intelligence collective”.

Deux salles polyvalentes sont en outre accessibles aux clients. Elles accueilleront séminaires, conférences, formations…

Article regional-it du 31 10 2019